Enseignement supérieur. A Vannes, bientôt un campus datascience et cybersécurité

Un campus universitaire dédié à la datascience et cybersécurité ouvrira à Vannes, fin 2023-début 2024. 1 000 étudiants, de bac +3 à bac +5, de l'IUT de Vannes et de l’École nationale supérieure d’ingénieurs de Bretagne sud (Ensib) s'y formeront. Il proposera également des formations continues.

Il sera équipé d'un Cyber security center unique en France. Et espère se transformer en technocampus, un lieu où cohabiteraient étudiants, enseignants, enseignants-chercheurs et entreprise, indique Virginie Dupont, présidente de l’Université Bretagne-Sud. Car l'écosystème numérique local se développe : en 2020, 13 entreprises officiaient dans la datascience et la cybersécurité.

Avec ce campus, Vannes deviendra "le plus gros pôle de Bretagne dans le domaine" et le "troisième pôle universitaire breton", analysent Patrice Kermorvant, vice-président de l’agglomération en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche et du développement numérique et David Robo, maire de Vannes.

Ce chantier universitaire, d'un montant de 16 millions d’euros, est financé à parts égales par l’État, la Région, le Département et l’agglomération.

Les activités de cybersécurité et de datascience sont porteuses en termes d'emplois : 19 000 postes ont été créés en Bretagne en 2019 et 4 000 devraient l'être en 2022. 

Source

Le Télégramme, Ouest-France, éd. Vannes, 23/11/21