Enseignement supérieur. A Rennes, DIGISPORT met le numérique au service du sport de haut niveau

DIGISPORT, nouvelle école rennaise dédiée aux technologies numériques dans le sport, a été officiellement inaugurée le 10 décembre. Pilotée par l'université Rennes 2 et s'appuyant sur de nombreux partenaires (Rennes 1, Centrale Supélec, Insa, Ensai, etc.), cet écosystème unique en France ouvrira, en septembre 2022, un master inédit "Sciences du numérique et sport".

25 étudiants composeront la première promotion qui apprendra "à faire de la haute couture numérique pour répondre aux besoins réels des sportifs de haut niveau", explique Benoît Bideau, le directeur de DIGISPORT. Leurs recherches et avancées serviront ensuite au grand public et au sport pour tous. Diplômés, ils pourront poursuivre dans la recherche ou être analyste de données sportives, développeur d’applications numériques pour le sport, ou exercer des métiers qui n'existent pas encore.

L'enseignement se veut "non conventionnel" : cours en ligne, classe inversée, pédagogie par l'action, etc.

DIGISPORT a bénéficié de plus de 6 millions d'euros de la part de l’Agence nationale de la recherche. Un tel établissement doit, selon Valentin Madouas, cycliste professionnel, aider la France, à l'approche des Jeux Olympiques de Paris, à combler son retard par rapport à "la Grande-Bretagne ou les États-Unis qui investissent massivement dans la recherche et le développement".

Source

Ouest-France, éd. Ille-et-Vilaine, 11/12/21