Energie renouvelable. Redon se lance dans la production d'hydrogène

Une filière locale autour de l'hydrogène se met en place sur le territoire de Redon. A la clé, la création d'une vingtaine d'emplois.

Une usine de production d'hydrogène, alimentée par de l'énergie renouvelable, serait prochainement construite afin d'alimenter en hydrogène, principalement les transports et les entreprises. Les transports collectifs sont intéressés, comme l'agriculture, les moyennes et grandes surfaces, ou encore l'industrie dont Veolia.

Une unité de production de véhicules hybrides solaire-hydrogène serait lancée dans la foulée afin de monter, d'ici 2023, plus d'une centaine de voitures disposant d'une autonomie de 600 à 850 km.

Le porteur de projet, l'entreprise H2X Ecosystems, compte s'appuyer sur toute une filière locale pour s'approvisionner en réservoirs, électrodes ou autres pièces indispensables au montage des moteurs. Ce pari ambitieux s'adosse à la labellisation par l'Etat au titre des "Contrats de transition écologique (CTE)" qui lui permettra notamment d'obtenir des financements publics. Le projet est "estimé à 10 millions d'euros sur plusieurs années". "C'est aussi une reconnaissance pour toutes les actions déjà menées dans le pays de Redon", se félicite Jean-François Mary, président de Redon agglomération. Prochaines étapes : la création d'une entreprise publique locale (EPL), lever des capitaux, choisir un site d'installation...

Source

Ouest-France, éd. Redon, 25-27/05/20