Emploi Store. 5 applis concentrent 75 % des visites

Dans un rapport dédié aux services numériques de Pôle emploi, la Cour des comptes s'interroge sur l'efficacité de l'Emploi Store, plateforme lancée en 2015 proposant gratuitement plus de 300 applications. Développées dans une démarche intrapreneuriale (par des salariés de Pôle emploi) ou par des opérateurs publics ou entreprises privées, elles permettent de simuler des entretiens de recrutement, de générer des CV design, de suivre ses candidatures, de trouver des entreprises qui recrutent... Mais les 3/4 des visites se concentrent sur 5 applis, ce qui signifie que les autres applis ont une audience marginale, voire nulle.

La Cour des comptes estime par ailleurs que l'Emploi Store est peu utilisé, au regard du nombre de personnes à qui il s'adresse.

Au-delà d'Emploi Store, le rapport indique que si Pôle emploi a fait du numérique "le principal levier de la mise en œuvre de ses objectifs stratégiques", les gains de productivité n'ont pas permis de "mesurer précisément les moyens d'accompagnement redéployés au profit des demandeurs d'emploi" et que la détection des personnes en situation d'illectronisme laisse à désirer. Autant de constats que réfute Jean Bassères, directeur général de Pôle emploi, qui rappelle notamment que le "foisonnement" de l'Emploi Store "est consubstantiel à sa philosophie".

Source

Les Echos, Ouest-France, 26/02/20