Egalité. Le rapport de situation comparée de Brest métropole

En 2019, 51,2 % des 3 126 fonctionnaires et contractuels de Brest métropole sont des femmes. Accèdent-elles aux postes à responsabilité ? Si 61,6 % des responsables de services sont des femmes, elles ne sont que 41 % (12) à occuper des postes de direction et une seule (contre 4 hommes) occupe un emploi au plus haut grade (direction générale des services ou direction générale adjointe).

Dans les filières, l'occupation des emplois reste très sexuée. Aux hommes, le sport (80 %) et la technique (59,8 %), aux femmes le social (94,2 %), médico-social (85,7 %), l'administratif (85,2 %), l'animation (74 %) et la culture (70 %). A noter, la progression de femmes, au fil des ans, dans la filière sportive pour aboutir à 20 %, même si ce taux est inférieur à celui du national (28 %). 

Côté rémunération, à qualification égale, les hommes restent mieux payés que leurs consœurs et ce, quel que soit le grade. En catégorie A, l'écart salarial est de 12,7 % et tend même à augmenter d'année en année. Les femmes de catégorie B perçoivent un salaire de 8,4 % inférieur à leurs confrères, celles de catégorie C, 3,9 %.

80 % des agents de Brest ou Brest métropole à temps partiel sont des femmes.

Source

Le Télégramme, 07/01/21