Economie. Un plan d'urgence de 45 milliards d'euros pour faire face aux conséquences du Coronavirus

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, annonce un plan de 45 milliards d'euros pour faire face aux conséquences économiques et financières du Coronavirus. Cette somme servira à financer le chômage partiel (estimé à 8,5 milliards d'euros, sur 2 mois, pour les finances publiques) et les reports de charges fiscales et sociales (32 milliards d'euros).

En parallèle, 300 milliards d'euros sont affectés à la garantie des prêts bancaires que les entreprises contracteront pour traverser la crise. L'objectif du Gouvernement : éviter les faillites.

Conséquence de ces sommes importantes, presque inédites dans l'histoire moderne de la France, "la situation de croissance [sera] très détériorée en 2020" pour la France. Un projet de loi de finances rectificative, présenté en Conseil des ministres, table sur une prévision d'activité en récession de -1 %. Ce chiffre, provisoire, évoluera "en fonction de la situation sanitaire et de la situation aux Etats-Unis, première économie mondiale".

Les TPE, indépendants et micro-entrepreneurs ne sont pas oubliés : un fonds de solidarité d'un milliard d'euros vient d'être activé.

Source

Les Echos, Le Télégramme, 17-18/03/20