Economie. Plus de 140 000 salariés en chômage partiel en Bretagne

Michèle Kirry, la préfète de la Région Bretagne, a dressé le tableau de l'emploi en Bretagne face à la crise sanitaire : "En Bretagne, au 31 mars, 16 000 entreprises ont demandé le chômage partiel, pour 140 155 salariés. Ce qui représente 57 millions d’heures. Autre chiffre : il a été décidé plus de 2 000 reports de dette fiscale. Ça représente 50 millions d’euros".

Elle reconnait les difficultés rencontrées dans de nombreux secteurs comme l'hôtellerie-restauration, les agences de voyage, les autocaristes, le milieu du bâtiment... Quant à l'agriculture, elle met en exergue 2 points de vigilance : le maintien de la chaîne de logistique et un possible déficit de main-d'oeuvre puisque le secteur ne peut faire appel à des saisonniers étrangers ou de personnels issus d'autres régions françaises.

Elle confirme la possibilité donnée aux maires de maintenir les marchés en plein air, à la condition "d'un strict respect des gestes barrières". Cette mesure permettra de garder un débouché aux produits agricoles locaux et régionaux, favoriser la vente directe et les circuits courts.

Source

Ouest-France, 02-06/04/20