EMR. 250 emplois annoncés à Brest

Navantia est le premier industriel que le polder brestois dédié aux EMR accueillera. Cette entreprise ibérique a été choisie par le consortium Iberdrola et son opérateur Ailes Marines pour fournir les fondations (jackets) sur lesquelles se poseront les 62 éoliennes du parc de Saint-Brieuc. Brest construira toutes les pièces pour 34 de ces 62 fondations. Les pièces dites de transition (celles à plus forte valeur ajoutée), seront construites en Espagne.

Antonio Sanchez Perez, responsable projets oil & gas et diversification pour Navantia, indique que "près de 32 000 tonnes d'acier [...] vont être travaillées pendant les 2 ans à 2 ans et demi que nous serons sur le site. Le chantier doit durer entre fin 2020 et l'été 2022".

L'entreprise espagnole installera une équipe de 25 à 30 managers mais compte créer localement (Brest ou la Bretagne) 250 ETP pendant la durée du chantier. Les postes seront à pourvoir chez ses partenaires industriels (Damen, Navtis, Sobec...) : opérateurs de machines à rouler, ouvriers sidérurgistes, opérateurs assemblage, soudeurs...

Source

Le Télégramme, 17/09/19