Discrimination. L'entreprise, lieu de vie, décortiquée par la chaire Vivre ensemble de Rennes 1

Le mercredi 8 octobre, la chaire Vivre ensemble de Rennes 1, organisait une matinée dédiée aux discriminations en entreprise. Ce temps d'échanges et de réflexion, suivi par plus de 120 professionnels, a abordé divers stéréotypes vécus ou potentiellement vécus, sur le lieu de travail. De la phrase maladroite à la blague lourde... autant de situations entre collègues qui nuisent aux bonnes relations et à la performance de l'entreprise. Des saynètes, jouées par des comédiens de la troupe Echappées belles, les campaient.

Isabelle Eon, formatrice spécialisée dans la lutte contre les discriminations et pour l'égalité en entreprise, animait cette matinée. Elle n'a pas manqué de citer quelques uns de 25 critères de discrimination comme l'origine, le sexe, l'âge, l'apparence physique, l'état de santé, l'orientation sexuelle, l'appartenance à une religion... et de rappeler que la discrimination est un délit "passible de 45 000 € d'amende et 3 ans d'emprisonnement".

Créée en 2019, la chaire Vivre ensemble engage régulièrement des actions pour "améliorer le bien-être des salariés au travail, notamment par la prévention des risques psycho-sociaux et la lutte contre les discriminations". Elle appelle d'ailleurs les salariés à se saisir de la question car ils ont aussi "un rôle à jouer". Les personnes qui souhaitent apporter leurs contributions peuvent le faire sur le site de la chaire Vivre ensemble.

Source

Ouest-France, éd. Rennes, 12/10/20