Développement durable. Un plan hydrogène pour créer près de 150 000 emplois dans l'Hexagone

Avec France Relance, le Gouvernement lance un plan de 7,2 milliards d'euros d'ici à 2030, dont 2 milliards entre 2020 et 2022, pour développer l'hydrogène et faire de la France un acteur mondial de cette énergie. A la clé, un hydrogène français vert et rentable qui alimenterait notamment la mobilité (trains, camions, bus et avions). Cet investissement doit permettre d'économiser, en 2030, 6 millions de tonnes d'émissions de CO2, indique Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique.

L'hydrogène produit sera décarboné car issu de l'électricité décarbonée (renouvelable et nucléaire) et de l'électrolyse de l'eau. Comme cette technologie est énergivore, 1,5 milliard d'euros sera consacré à la fabrication d'électrolyseurs.

Le plan prévoit aussi 1 milliard d'euros, d'ici à 2023, pour adapter nos modes de transport à ce nouveau carburant. Plusieurs appels à projets verront le jour.

650 millions d'euros seront par ailleurs affectés, d'ici à 2023, à la recherche et à l'innovation.

Les industriels saluent cet effort. Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, leur rappelle que des emplois, des usines et des relocalisations industrielles sont attendus en contrepartie. Il souhaite que ce plan hydrogène génère entre 50 000 et 150 000 emplois directs et indirects dans l'Hexagone.

Ce nouveau plan, d'envergure industrielle, fait suite à celui que Nicolas Hulot avait lancé en 2018. Doté de 100 millions d'euros, ce dernier avait essentiellement financé des expérimentations locales.

Source

Les Echos, 10/09/20