Développement durable. Bilan, à mi-parcours, du pacte électrique breton

La Conférence bretonne de l'énergie, devenue Conférence bretonne de la transition énergétique, a fait le point, à mi-parcours, sur le pacte électrique breton 2010-2020. Si la consommation électrique par foyer baisse (850 GWh d'économisés entre 2010 et 2015), les besoins sont en hausse du fait du dynamisme démographique.

L'an dernier, la production électrique issue des énergies renouvelables a permis de couvrir 15 % des besoins (5 % en 2005). La puissance installée est en hausse de 35 % depuis 5 ans. L'éolien terrestre domine le territoire breton, suivi du photovoltaïque, du biogaz. Quant aux énergies marines, elles sont à la traîne. Le parc éolien offshore de la baie de Saint-Brieuc devrait entrer en service en 2020.

A noter, afin d'inciter les Bretons "à porter collectivement une transition écologique et énergétique" le Conseil régional annonce la tenue, le 9 mars, d'une COP bretonne qui réunira "tous les interlocuteurs concernés par l'environnement, pour bâtir un projet régional, global et fédérateur".

Source

Ouest-France, 10/12/16