Développement durable. 100 millions d'euros pour déployer l'hydrogène

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, annonce un plan de 100 millions d'euros pour produire de l'hydrogène vert. Réalisé en partenariat avec l'Adème, il doit permettre de développer des solutions de mobilité et de stockage d'énergie sans émettre de gaz à effet de serre. Il permettra aussi de verdir l'industrie. L'objectif : que la France devienne un des leaders mondiaux de cet outil d'avenir pour la transition énergétique.

Elle dispose déjà d'atouts tels que le groupe Air Liquide, numéro 2 mondial de la production d'hydrogène ou Engie. Plastic Omnium et Valeo, acteurs de la construction automobile sont aussi dans la course pour parvenir à l'objectif gouvernemental de 5 000 véhicules à hydrogène en circulation d'ici à 2023 contre près de 250 actuellement. La diffusion de ce type de véhicules entraînera la construction d'une centaine de pompage contre une vingtaine à ce jour.

Actuellement, l'hydrogène est essentiellement utilisé pour stocker de l'électricité dans l'industrie. Il provient, à 95 %, d'énergies fossiles.

Source

Ouest-France, 02/06/18