Détenu. La prison de Ploemeur forme au BEP production mécanique

3 détenus du centre pénitentiaire de Plœmeur préparent, depuis septembre, au sein de l'atelier usinage de la prison, un BEP en production mécanique. Une première en Bretagne, rendue possible grâce à "une coordination [très aboutie] entre l’Éducation nationale, le Service d'emploi pénitentiaire (SEP) et l'administration pénitentiaire", indique Yvan Le Guludec, directeur adjoint de la prison. Les critères de sélection retenus : la motivation, le niveau scolaire et une durée de peine de plus d'un an afin que les détenus terminent leur cursus.

Encadrés par 5 enseignants, ils sont intégrés aux 15 détenus qui travaillent dans l'atelier usinage de la prison pour produire des pièces en acier, en alu, en bronze ou en plastique. Ils suivent en parallèle 11 heures de cours hebdomadaires : français, maths, histoire-géo, productique et prévention-environnement-santé.

Expérimental, ce BEP pourrait donner naissance au second trimestre 2020, à un BEP relation à la clientèle.

Source

Le Télégramme, 29/10/19