Décrochage scolaire. La Cour des comptes prône une réorganisation des acteurs et des dispositifs

Selon la Cour des comptes, les dispositifs et les acteurs luttant contre le décrochage scolaire devraient être "réorganisés" car "la fragmentation des opérateurs, conjuguée à un éclatement des financements, conduit au maintien d'un cumul de dispositifs qui ne paraît ni efficace ni soutenable pour les finances publiques". Elle estime  à 1,9 milliard d'euros le coût total des politiques et dispositifs portés par l'Etat, les Régions, Pôle emploi et les partenaires sociaux.

Source

Les Echos, 21/01/16