Culture. Une aide exceptionnelle de 22 millions d'euros

Pour soutenir le monde culturel qui fait face aux annulations de concerts, festivals, spectacles, Franck Riester, ministre de la Culture, annonce une aide exceptionnelle de 22 millions d'euros. Complémentaire aux aides de soutien des entreprises annoncées par l'Etat, ce "premier volet d'aides d'urgence" est répartie de la manière suivante : 10 millions d'euros pour la musique, 5 millions pour les spectacles, 5 millions pour le livre et 2 millions pour les arts plastiques.

D'autres mesures spécifiques pourraient suivre pour protéger les "structures culturelles, notamment les plus fragiles". "Nous devons tout mettre en œuvre pour assurer leur survie. C'est l'avenir même de notre modèle culturel qui est en jeu", rappelle le ministre.

La situation des intermittents du spectacle, travailleurs les plus fragiles du monde de la culture, est l'un de sujet de discussion avec le ministère du Travail. Le ministre de la Culture a demandé "aux structures les plus solides financièrement, ainsi qu'à ses opérateurs et aux structures subventionnées par l'Etat, de faire jouer la solidarité en payant les cessions prévues aux compagnies et en honorant les cachets des intermittents afin de ne pas les fragiliser".

Les auteurs, artistes et créateurs, sont particulièrement inquiets, puisque aucun dispositif d'aide ne les concerne. L'annulation des prochaines expositions les laisse sans revenu, ni indemnisation.

Source

Le Télégramme, 18/03/20 ; Le Monde, 25/03/20