Covid-19. 31 millions d'emplois détruits selon l'OCDE

Selon l'OCDE, ses pays membres devraient perdre, cette année, 31 millions d'emplois à cause de la crise sanitaire et économique. Ce chiffre vertigineux, issu de son dernier rapport sur les perspectives d'emploi, est extrait du scénario le plus optimiste, c'est-à-dire, sans seconde vague épidémique. Sur ces 31 millions d'emplois détruits, seule la moitié serait recréée l'an prochain.

Le nombre d'heures travaillées est en recul de 12 %, 3 mois après le début de la crise, soit 10 fois plus, dans la même temporalité, que lors de la crise économique de 2008.

Si l'OCDE salue les mesures prises par ses Etats membres pour protéger la santé des travailleurs (télétravail, arrêts maladie...) et soutenir les entreprises, elle rappelle que la crise touche les personnes déjà économiquement fragilisées : les salariés à faibles revenus, à temps partiel, les femmes, les jeunes, les intérimaires et les autoentrepreneurs.

L'OCDE appelle donc ses membres à agir en ciblant "ceux et celles qui ont le plus besoin et les organisations qui sont le plus vecteur d'emplois". Elle leur suggère d'adapter leurs mesures pour soutenir durablement la reprise et de saisir l'opportunité de reconstruire un marché du travail "plus juste et résilient". Sachant que la crise de l'emploi ne sera jugulée que par la résolution de la crise sanitaire.

Source

Les Echos, 08/07/20