Coronavirus. La Chine offre 40 000 masques à 4 associations finistériennes

Les antennes finistériennes des Restos du cœur, du Secours Populaire, du Secours Catholique et d'Emmaüs recevront 10 000 masques chirurgicaux qui les aideront à poursuivre leurs activités dans le respect des gestes barrières et à affronter l'éventuelle seconde vague de la rentrée. Ils sont offerts par la région chinoise du Shandong, partenaire depuis 1987 de la région Bretagne.

Michel Billon, trésorier des Restos du cœur Finistère se réjouit de ce don. L'association, en plein confinement, a dû acheter 3 000 masques, qui se sont ajoutés aux dons du Conseil départemental 29 et de l'association nationale des Restos du cœur. Mais le stock s'épuisera vite puisque l'association compte 1 millier de bénévoles et 10 000 bénéficiaires finistériens.

La crise sanitaire a des répercussions sociales. Erwann Guéguen, animateur au Secours Catholique indique que "70 % des personnes aidées en juin n'étaient pas connues jusque-là de l'association". Les Restos du cœur finistériens rappellent que 80 % de leurs bénéficiaires ont moins de 523 euros par mois pour vivre.

Les associations doivent également faire face à des désaffections de bénévoles retraités, trop fragiles face au virus. Toutes sont inquiètes pour la rentrée.

Source

Le Télégramme, 06/07/20