Contrats aidés. Plus d'une vingtaine d'emplois costarmoricains menacés selon la Ligue de l'enseignement

La ligue de l'enseignement des Côtes d'Armor, association qui regroupe plus de 220 structures associatives, s'inquiète des conséquences du coup de frein sur les emplois aidés. Elle fait état de "plus d'une vingtaine d'emplois aidés menacés, voire pour certains d'entre-eux déjà supprimés".

Elle rappelle "l'utilité sociale" de ces contrats et promet de se mobiliser pour les "préserver" et "mieux faire connaître la réalité de la vie associative et de l'emploi associatif dans [le] département.".

Source

Le Télégramme, 15/09/17