Commissaires aux comptes. Une consultation nationale pour redéfinir le métier

L'article 9 de la loi Pacte entérine le fait que les PME réalisant un chiffre d'affaires inférieur à 8 millions d'euros pourront se passer des services des commissaires aux comptes pour certifier leurs comptes. Conséquence : 70 % des mandats risquent d'être remis en jeu, ce qui provoquerait une perte d'emploi pour près de 7 000 salariés, pronostique la profession.

Pour réussir cette transformation imposée, la Compagnie nationale des commissaires aux comptes (CNCC) lance une consultation nationale auprès des professionnels concernés et des parties prenantes (banques, chefs d'entreprise...). Les propositions recueillies alimenteront la convention nationale des commissaires aux comptes qui aura lieu les 7 et 8 novembre à Lille.

Source

Les Echos, 23/05/19