Commerce de gros. Fragilisé, le secteur souhaite bénéficier du plan de relance du tourisme

Les grossistes fournissent les marchés de plein air, les cantines scolaires, les restaurants, les hôpitaux, Ehpad, prisons... Ils ont été fortement impactés par la pandémie et la fermeture des hôtels-restaurants et des restaurations scolaires et universitaires. La Confédération du commerce et gros et international estime que, depuis le 15 mars, le chiffre d'affaires a reculé entre 50 % et 100 %.

Certains, travaillant avec des produits frais, se sont lancés dans la vente en ligne. Mais ceux qui travaillent avec les professionnels de l'hôtellerie-restauration ne voient pas venir la reprise.

C'est pourquoi la CGI demande à ce que le commerce de gros soit inclus dans le plan de relance du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration.

La France compte 150 000 grossistes qui emploient 1 million de personnes et réalisent, au total, 790 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Source

Les Echos, 12/06/20