Citoyenneté. La disponibilité, une problématique dans le recrutement de sapeurs-pompiers volontaires selon le Sdis 35

Le Colonel Eric Candas, directeur du Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) d'Ille-et-Vilaine précise que les pompiers volontaires ne manquent pas sur le département. Tout l'enjeu consiste cependant à recruter des personnes qui puissent se rendre disponibles lors d'interventions. L'augmentation du temps de trajet pour aller travailler est un frein réel.

Aussi, le Sdis fait évoluer son mode de recrutement des sapeurs-pompiers volontaires en ciblant les personnes faisant du télétravail, en horaires décalés et les femmes pour élargir le nombre des recrues. Lionel Gogdet, président de l'Union départementale des sapeurs-pompiers, indique que le créneau 8 heures-18 heures est celui où les personnels volontaires sont les plus difficiles à mobiliser. Le manque de pompiers volontaires est plus prégnant dans les zones rurales, notamment dans les secteurs de Redon et Fougères.

Le département compte 3 000 sapeurs-pompiers volontaires et 665 professionnels. Les volontaire sont indemnisés pour chaque heure passée en intervention. Des conventions existent entre les entreprises et le Sdis 35.

Source

Ouest-France, 07/10/17