Chômage. Hausse de 10 % en 2020 des bénéficiaires de l'ASS ?

Dans le cadre du projet de loi de finances (PLF) 2020, le Gouvernement a prévu de flécher l'an prochain 2,23 milliards d'euros pour l'Allocation de solidarité spécifique (ASS), aide permettant aux personnes en fin de droit de toucher, au maximum, 502,20 euros par mois. Cette enveloppe, en hausse de 241 millions d'euros, doit bénéficier à près de 376 000 personnes, soit 10 % de plus qu'en 2019.

Cette hausse surprend d'autant plus que la conjoncture économique s'est améliorée et que le nombre d'allocataires de l'ASS recule depuis 4 ans, passant de 427 500 en 2016 à 367 500 en 2018 selon les chiffres de Pôle emploi. L'entourage de la ministère du Travail la justifie par une sous-estimation des crédits de l'ASS dans le PLF 2019. Pourtant, le nombre de bénéficiaires actuels est de 343 600 sur les 6 premiers mois de l'année, un chiffre très proche des 339 301 qui ont été estimés pour 2019.

Le nombre d'allocataires de l'ASS serait-il amené à augmenter du fait de la réforme de l'assurance-chômage ? Les syndicats craignent que cette réforme ne précarise davantage les demandeurs d'emploi. Si l'étude d'impact de l'Unédic a estimé que la moitié des 2,6 millions de personnes inscrites sur les listes de Pôle emploi seraient affectées par cette dernière, elle n'évalue pas son impact sur les dispositifs ASS ou Revenu de solidarité active (RSA).

Source

Les Echos, 11/10/19