CPF. Plus souvent mobilisé par les cadres

Une étude de la Dares analyse l'utilisation, entre 2015 et 2018, du Compte personnel de formation (CPF). Depuis son entrée en vigueur le 1er janvier 2015, près de 900 000 formations ont été suivies par les salariés du secteur privé en activant leur CPF. En 2018, un pic d'utilisation s'observe (+41 % en 1 an) mais ce dernier n'est le fait que de 1,7 % des salariés du privé. Qui sont les utilisateurs du CPF ?

Si les femmes et les hommes activent leur CPF dans des proportions semblables (respectivement 1,8 % contre 1,6 %), le CPF reste plus fréquemment utilisé par les cadres et les professions supérieures (2,7 %) que par les employés (2,3 %), les professions intermédiaires (1,1 %) et les ouvriers (1 %). L'étude note d'ailleurs que cet écart tend à s'accroître. Dans le même temps, le nombre de formations réalisées par les demandeurs d'emploi en mobilisant leur CPF a diminué.

Source

Le Télégramme, 02/02/20