CPF. Plus de 127 000 comptes personnels de formation créés en 15 jours

Entré en vigueur le 1er janvier 2015, le compte personnel de formation (CPF), attaché à l'individu tout au long de sa carrière, s’active et se gère à partir d'un site dédié. On comptait à la mi-janvier 2015, 127 200 comptes créés : c'est beaucoup par rapport aux 27 500 inscriptions enregistrées le 6 janvier 2015 mais peu comparé aux 18 millions d'actifs français, auxquels s'ajoutent les sans-emploi, inscrits ou non à Pôle emploi et les jeunes sortis du système scolaire obligatoire.

La principale avancée de ce dispositif de formation qui remplace le droit individuel à la formation (DIF) est la constitution de listes de formations éligibles, certifiantes ou qualifiantes, élaborées entre les branches et les conseils régionaux, permettant donc de croiser, selon Jean Agulhon, DRH de Renault, les objectifs de branches et la logique territoriale.

Quelle sera l'utilisation de ce nouveau dispositif de formation ? S'il est difficile de financer une formation longue et certifiante avec 150 heures (le plafond du dispositif), le CPF peut toutefois être utilisé hors temps de travail sans accord de l'employeur. Il instaure aussi des abondements supplémentaires d'heures de formation en cas de non-bénéfice, sous 6 ans, dans les entreprises de moins de 50 salariés, de 2 des 3 critères suivants : formation, évolution professionnelle ou salariale, certification. D'autre part, les listes de formations actuellement éligibles au CPF comprennent surtout des formations "métiers". L'utilisation du dispositif par les salariés dépend aussi de l'extension de ces listes.

Source

Le Monde, 27/01/15