Bretagne. Redressement judiciaire des garages solidaires de Carhaix, Maen Roch et de Guichen

Régulièrement salué pour la qualité de son travail d'insertion, le Garage solidaire, fondé en 2007 par Yves Morvan à Carhaix s'est également implanté à Guichen et à Maen Roch près de Fougères. Les 3 Garages solidaires finistérien et brétilliens sont placés, depuis le 25 février, en redressement judiciaire pour une période de 6 mois, renouvelable 2 fois. La cause : une dette de 340 000 €.

Le Garage solidaire permet aux bénéficiaires de minima sociaux d'acheter, de louer ou de faire réparer, à bas prix, des voitures. Et propose en parallèle un chantier d'insertion de réparation et d'entretien de véhicules.

Les 3 garages comptent au total 33 salariés, dont 10 permanents.

A la difficulté financière s'ajoute le fait que les garages de Carhaix et de Guichen sont actuellement fermés depuis quelques jours pour cause d'absence (démission et arrêts maladie) des 4 encadrants techniques. Joël Le Guirriec, président de l'association précise que l'entreprise d'insertion ne peut "travailler sans chef d'atelier qualifié".

Si les bénévoles de l’association font leur maximum pour répondre aux demandes des clients, l'avenir est plus qu'incertain. Joël Le Guirriec indique, "sans aucune certitude" que le seul espoir serait qu'un acteur important de l'insertion reprenne les garages.

Source

Ouest-France, Le Télégramme, 04/03/19