Bretagne. Plus de 2 600 postes à pourvoir dans le transport routier et de voyageurs

La filière des transports recrute en Bretagne ! Plus de 600 chauffeurs manquent à l'appel pour transporter les voyageurs (transport scolaire, touristique ou lignes intercités). Pourquoi une telle pénurie de main-d’œuvre ?

La pyramide des âges de la filière est vieillissante. Les conducteurs ont, en moyenne, 49 ans. La crise sanitaire a poussé les plus âgés, par mesure de précaution, à changer de métier. Le contexte économique n'incite pas les entreprises à recruter alors que le transport touristique est à l'arrêt depuis 1 an et que la fréquentation des lignes intercités recule du fait du télétravail. Le risque est grand, à la reprise de l'activité, de se trouver en pénurie de chauffeurs ! La profession espère attirer des jeunes recrues avec le projet de l'abaissement de l'admissibilité, de 21 à 18 ans, au permis D.

Même constat pour Anthony Rouxel, délégué régional de la Fédération nationale du transport routier (FNTR) qui comptabilise plus de 2 000 postes à pourvoir dans les sociétés de transport routier. Il rappelle que ces métiers sont accessibles à tous : femmes (29 % des effectifs du transport de voyageurs) et personnes en situation de handicap.

Source

Le Télégramme, 08/03/21 : Ouest-France, 15/03/21