Bâtiment. Le Greta de Redon peine à remplir ses formations

Olivier Perrot, conseiller formation "bâtiment", regrette que les candidats ne se bousculent pas dans les 6 formations proposées par le Greta de Redon. Cette année, les formations d'installateur thermique et d’électricien n'ont pu être proposées et seules 2 personnes se sont positionnées sur le CAP couvreur. 

Selon lui, ces formations souffrent de la concurrence de l'intérim, qui repart. Les personnes choisissent donc de travailler en intérim pour avoir immédiatement un emploi et un salaire plutôt que de s'inscrire dans une formation longue qui leur permettra de décrocher un emploi dans 1 an. 

Source

Ouest-France, éd. Redon, 27/11/17