Bâtiment. Le CFA de Plérin ouvre un CAP en 3 ans pour les apprenants réfugiés

Le CFA de Plérin compte, chaque année, 10 % d'apprenants réfugiés dans une promo classique de CAP, indique Laurent David, le directeur de l'établissement. Mais leurs besoins diffèrent un peu des autres : ils découvrent un métier mais aussi une culture et ont donc besoin d'être épaulés.

C'est pourquoi, à l'instar des centres de formation de Saint-Grégoire et Quimper, un CAP+ en 3 ans ouvrira à la rentrée prochaine à Plérin.

La dizaine de recrues, repérée et accompagnée par la Mission locale, bénéficiera, la première année de formation, d'une remise à niveau scolaire, notamment en français. Les apprentis seront également guidés dans leurs démarches administratives, l'appropriation des outils numériques, l'obtention d'un logement ou du permis de conduire. Ils découvriront également les différentes spécialisations (couverture, plomberie...) pour construire et affiner leur projet professionnel.

Cet accompagnement social renforcé devrait, selon Laurent David, réduire le risque d'échec et de rupture de contrat.

Source

Le Télégramme, éd. Saint-Brieuc, 19/03/21