Bâtiment. Des actions pour lutter contre la pénurie de couvreurs

Les couvreurs manquent à l'appel en Bretagne et les entreprises peinent à honorer leurs engagements. Dans les Côtes d'Armor, 240 offres d'emploi sont à pourvoir, dont une quarantaine sur le bassin de Saint-Brieuc. 96 % de ces emplois sont des CDI. Dans le Finistère, une quarantaine d'offres d'emploi attend des candidats.

Différentes actions sont menées pour susciter des vocations et lutter contre cette pénurie.

Dans les Côtes d'Armor, Saint-Brieuc Armor agglomération, les agences Pôle emploi du bassin de Saint-Brieuc et Constructys proposaient ainsi des portes ouvertes, les 1er et 3 février, intitulées "Tire la couverture à TOIT !"*. Au programme de ces portes ouvertes : découverte du métier, rencontres avec des professionnels, visites de chantiers... L'objectif : séduire des candidats à la recherche d'un emploi de proximité et les accompagner vers une formation, gratuite et rémunérée, de 3 mois. Elle débouchera ensuite sur une alternance ou un CDI.

Dans le Finistère, deux sociétés, Joe Philippe et ABE Couverture lancent un appel aux personnes motivées et formées ou non au métier. Des CDI sont à pourvoir. Et la formation peut être financée. Elles déplorent la désaffection des jeunes pour le métier de couvreur, les départs en retraite non remplacés et le très faible nombre de formations disponibles dans le département.

* Renseignements sur "Tire la couverture à TOIT" : Espace Initiatives Emploi : 02 96 77 33 00.

Source

Le Télégramme, éd. Saint-Brieuc, 17/01/22 ; Ouest-France, éd. Saint-Brieuc, éd. Saint-Ségal, 18/01/22