Bâtiment. A Saint-Malo, les professionnels peinent à recruter

Le secteur du bâtiment subit un effet de rattrapage après le premier confinement où 88 % de l'activité du BTP était au minimum (avril 2020). Les professionnels enregistrent une augmentation de leur activité, nullement freinée par cette seconde période. Cependant, les entreprises se heurtent aux difficultés de recrutement et à la pénurie de personnel formé "d’autant qu’avant 2020 le secteur était déjà en plein emploi", précise Philippe Lelièvre, secrétaire général de la Fédération française du bâtiment (FFB) 35.

Agrandissement, travaux de rénovation dopés par les primes à la rénovation énergétique, décoration, les habitants veulent "être le mieux logés possible", explique Philippe Lelièvre.

La Fédération multiplie les actions pour attirer des compétences : accompagnement à la recherche de formations et leurs financements, ateliers découverte des métiers en partenariat avec Pôle emploi. Pendant ces échanges, les professionnels de l'insertion utilisent la réalité augmentée permettant aux participants de "découvrir le panel de [nos] différentes activités et les conditions d’exercice de [nos] professions, de manière très réaliste, comme s’ils étaient sur le terrain, à l’aide de casques de réalité virtuelle".

Source

Ouest-France, éd. Saint-Malo, 03/12/20