Bâtiment. 3 000 emplois détruits en 5 ans

La Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment d'Ille-et-Vilaine (Capeb 35) annonce la perte de 3 000 emplois en 5 ans. Depuis le début de l'année, une trentaine de ses adhérents a déposé le bilan, entraînant la destruction de 107 emplois. La profession doit faire face à de nouvelles contraintes ou difficultés : le prochain passage de la TVA de 7 % à 10 % (sauf la rénovation énergétique qui sera taxée à 5,5 %) ; la concurrence de la main-d’œuvre à bas coût venue d'Espagne, Pologne ou Roumanie ; le statut d'autoentrepreneur (62 % des créations d'entreprises tous secteurs confondus) qui n'est pas soumis aux mêmes charges qu'un artisan inscrit à la chambre de métiers et de l'artisanat.

Source

Ouest-France, 26-27/10/13