Banque-assurance. 1 million d'emplois menacés par l'IA d'ici à 2030 en Europe et aux Etats-Unis

Selon une étude du cabinet McKinsey, d'ici à 2030, 1 million d'emplois seraient menacés par les applications d'intelligence artificielle dans les banques et assurances de l'Europe de l'Ouest et des Etats-Unis. Les métiers des fonctions supports et les personnels qui travaillent au suivi des dossiers dans les agences sont les plus exposés. 

Les métiers les plus à risques sont divers : agents de recouvrement, opérateurs de saisie de données, courtiers et conseillers en assurance, employés d'agence ou spécialistes du support informatique. Alors qu'ils représentent actuellement 38 % des effectifs du secteur, ils ne devraient plus peser que 31 % en 2030.

Cependant, le cabinet ne prévoit pas de baisse globale massives des effectifs dans la banque-assurance puisque de nouveaux métiers vont voir le jour, générés par le besoin de compétences technologiques (développement de solutions digitales, analyse et exploitation de données...), relationnelles et spécialisées (analystes financiers...). Ces nouveaux métiers, qui concentrent actuellement 36 % des effectifs globaux du secteur, devraient passer à 41 % en 2030.

Les banques et assurances doivent donc former dès maintenant leurs collaborateurs.

Source

Les Echos, 30/05/18