Association. Un plan de soutien de 100 millions d'euros, complémentaire à France Relance

Sarah El Haïry, secrétaire d'Etat chargée de la Jeunesse et de l'engagement annonce que les associations, déjà concernées par le plan France Relance via le chômage partiel, les plans de soutiens à certains secteurs d'activité, les prêts garantis par l'Etat... percevront, en complément, entre 2020 et 2022, 100 millions d'euros pour les soutenir.

45 millions d'euros étofferont leur trésorerie par le biais de contrat d'apport à 0 % via France Active, 40 millions d'euros renforceront les fonds propres des plus grosses associations pour qu'elles accèdent au crédit et investissent, sur le long terme, dans des projets de développement. Les 15 millions restants, affectés au Fonds de coopération de la jeunesse et de l'éducation populaire, financeront 2 000 emplois aidés, dits Fonjep, ciblés sur des projets. L'augmentation du nombre de missions de service civique permet aussi aux associations de se doter "d'énergies nouvelles".

La France compte 1,5 million d'associations qui emploient 2 millions de salariés, soit 1 salarié du privé sur 10.

Source

Les Echos, 24/09/20