Armée. Plus de jeunes recrues au Cirfa de Saint-Brieuc

A Saint-Brieuc, le Centre d'information et de recrutement des forces armées (Cirfa) remarque un effet Covid sur ses recrutements. Le personnel indique signer, chaque mois, entre 12 à 13 contrats avec des jeunes contre 8 à 9 habituellement.

Le profil des recrues évolue également. On compte notamment plus de filles. Des bac +5 s'engagent, tout comme des jeunes en bac pro qui n'ont pas trouvé de stages en entreprise pour finaliser leur formation. Selon l'adjudant-chef Mathieu, tous recherchent "la stabilité de l'emploi" mais leur engagement repose pour autant sur "un idéal patriotique".

Le 4 mai, 13 jeunes ont conclu un contrat avec l'armée de terre. Leurs aspirations sont diverses : certains veulent se spécialiser dans le secourisme, d'autres vers l'infanterie et les blindés.

Après une sélection reposant sur divers tests, les recrues suivent pendant 3 mois une formation initiale, complétée par 3 à 6 mois de formation spécifique. Elles débuteront ensuite un premier contrat d'un an et seront déployées dans les corps de l'armée. A l'issue de cette première année, elles pourront participer à des opérations extérieures. Les concours leur sont également ouverts pour devenir officier.

Source

Le Télégramme, éd. Saint-Brieuc, 07/05/21