Aide à domicile. Inquiétudes des acteurs privés

Les acteurs privés de l'aide à domicile s'inquiètent du projet de loi sur le vieillissement, actuellement en discussion, qui permettrait aux conseils départementaux de réduire le nombre de prestataires autorisés à intervenir auprès des personnes âgées ou handicapées. Ils se sont rassemblés au sein du collectif #PrivésDeGrandir car ils craignent que le plafonnement de leur volume d’activité et d'être délaissés au profit d'associations.

La loi sur le vieillissement doit être examiné, en seconde lecture, le 15 septembre, à l'Assemblée nationale.

Source

Le Télégramme, 25/08/15