Agroécologie. Depuis 2015, 5 500 agriculteurs bretons ont bénéficié du fonds MAEC

Financé par l'Europe, l'Etat et le Conseil régional de Bretagne, un fonds de mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC) de 263 millions a permis, depuis 2015, à 5 500 agriculteurs bretons de basculer en agroécologie. En choisissant ce modèle agricole, ils s'engagent à utiliser "de manière optimale les ressources apportées par la nature" et à diminuer engrais, pesticides, antibiotiques... tout en leur permettant également de limiter les charges.

Pour Loïg Chesnais-Girard, président du Conseil régional de Bretagne, en visite à Coatascorn dans un Gaec laitier costarmoricain bénéficiaire de la démarche depuis 2017, l'agroécologie est "l'agriculture de demain", rassemblant des enjeux de bien-être animal et humain alliés à la performance économique et à la biodiversité. Selon lui, cette démarche devrait susciter des vocations chez les jeunes et les inciter à s'installer.

Source

Ouest-France, éd. Lannion, 19/08/20