Agriculture. Recruter des réfugiés pour pallier la pénurie de main-d'oeuvre

Face au déficit de main-d’œuvre agricole, la Communauté de communes du Kreiz Breizh, les élus et acteurs du monde agricole ont mis en place, en partenariat avec l'Amisep et l'Anefa, une démarche d'accueil et d'emploi de réfugiés dans les exploitations agricoles. 6 recrutements devraient avoir lieu dans 6 exploitations volontaires qui bénéficieront d'un accompagnement et d'une aide à l'embauche sur les 6 premiers mois.

L'Amisep promouvra les métiers agricoles au sein de son réseau afin de susciter des vocations auprès des personnes réfugiées. Elle les accompagnera également dans leur insertion sociale et professionnelle. L'Anefa recensera les fermes volontaires et accompagnera les chefs d'exploitations dans les démarches et l'accueil des nouveaux salariés. La Communauté de communes du Kreiz Breizh les aidera à s'insérer socialement et à se loger.

Actuellement, 2 éleveurs laitiers, Marc Jourdain à Maël-Carhaix et François Ganne à Bon-Repos-sur-Blavet, se sont portés volontaires. L'Anefa recherche 4 autres exploitations.

Anefa - Jennifer Nunes : 06 43 15 45 59 

Source

Le Télégramme, Ouest-France, éd. Maël-Carhaix, 21-22/02/20