Agriculture. La Chambre régionale d'agriculture restructure ses centres de formation

Face à un contexte budgétaire dégradé (1 million d'euros de déficit en 2017, 2 millions en 2018 et 2 millions en 2019), la Chambre régionale d'Agriculture de Bretagne lance un vaste plan de restructuration qui prévoit, pour l'an prochain, la fermeture des centres de formation de Saint-Ségal (29), Quintenic (22), Crédin-Kérel (56) et La Bouexière (35). Formant au métier de responsable ou de salarié d'exploitation, ils emploient 60 salariés.

Des réductions d'effectifs sont aussi envisagées dans certaines activités telles que la communication extérieure (impactant la tenue des festivals agricoles) et le conseil aux agriculteurs (bâtiment, montage des dossiers d'installation classées...).

Selon le syndicat FGA-CFDT, une centaine d'emplois pourrait être supprimée. André Sergent, président de la Chambre régionale d'agriculture et Sébastien Giraudeau, directeur précisent que "la chambre d'Agriculture ne va pas disparaître, mais qu'elle aura demain un autre format". Certaines activités, jugées trop onéreuses, comme la formation qualifiante, sont stoppées. Sébastien Giraudeau indique chercher "à transférer [les activités et postes menacés] pour sauver un maximum d'emplois" (lycées agricoles, maisons familiales et rurales, services de la Chambre d'agriculture...).

Source

Le Télégramme, 12/10/19 ; Ouest-France, 23/10/19