Agriculture. Entre 2016 et 2017, les effectifs d'exploitants laitiers ont diminué de 3,4 %

Selon la MSA, la France comptait, en 2017, 453 113 chefs d'exploitation et chefs d'entreprise agricole (ont 1/4 de femmes) qui sont agriculteurs, entrepreneurs paysagiste, exploitants de centre équestre ou entrepreneurs de travaux agricoles. Ce chiffre, en recul de 1,9 % par rapport à 2016, est "la baisse la plus importante de la décennie" et "concerne essentiellement les chefs d'exploitation".

Si 21 472 chefs d'exploitation ou d'entreprise se sont installés en 2017, (+10,2 %), 30 162 sont partis (+19,3 %). L'âge moyen de la profession augmente : 49 ans et 3 mois.

La crise laitière a fortement impacté les effectifs, engendrant un départ de 3,4 % d'entre eux. La filière laitière compte 90 000 chefs d'exploitation et elle est la plus importante en effectif. La France compte aussi 80 000 céréaliers (17,7 % de l'effectif), 76 200 producteurs de viande (16,8 %), 47 100 viticulteurs (10,4 %) et 58 300 exploitants qui associent polyculture et élevage (12,9 %).

L'agriculture sociétaire se développe, concernant 57,5 % des exploitations ou entreprises agricoles. Par ailleurs, l'agriculture de firme concerne 5 % de la superficie agricole nationale, détenue par des investisseurs qui ne travaillent pas sur l'exploitation. Les exploitations céréalières (Aisne, Aube), dans les domaines viticoles (Gironde, Marne, Charente, Alsace) et en polyculture élevage (Finistère) sont particulièrement concernées.

A noter, 19,2 % des agriculteurs dont les revenus professionnels sont connus ont, en 2016, eu des revenus déficitaires et 20,1 % n'ont pas perçu plus de 4 315 € annuels.

Source

Ouest-France, 09/03/18