Accidents du travail. En baisse sauf dans l'intérim et l'aide à la personne

Depuis 70 ans, "les accidents du travail n'ont jamais été aussi peu fréquents". Au nombre de 632 918, ils sont en baisse de 0,5 % en 2017, pour atteindre 33 accidents pour 1 000 salariés (33,4 ‰). Deux secteurs échappent à cette tendance : l'intérim et l'aide à la personne, respectivement à 53,6 ‰ et 52,8 ‰. Le bâtiment (53,3 ‰) reste à un niveau élevé, 23 points de plus que la moyenne nationale, même si le secteur enregistre une baisse constante du nombre d'accidentés depuis près de 20 ans.

Une étude de l'Insee révèle que 23 % des travailleurs ont "été blessés au moins une fois dans le cadre de leur vie professionnelle". Avec des disparités socio-professionnelles évidentes, les ouvriers ont plus d'accidents (40 %) que les cadres (16 %). Les ouvriers du bâtiment sont les plus touchés (42 %), suivis de ceux du transport (34 %), de l'agriculture (32 %) et l'industrie (34 %). Les services de l'information - communication et le secteur financier sont naturellement moins impactés (14 et 13 %).

Source

Le Monde, 18-19/11/18 ; Le Télégramme, 15/11/18