AESH. Vers un contrat de travail unifié

Suite à la concertation lancée en octobre 2018 "Ensemble pour une école inclusive", Jean-Michel Blanquer a fait une restitution qui comprend notamment des annonces pour les Accompagnants d'élèves en situation de handicap (AESH). Dès la prochaine rentrée, ces derniers ne seront plus recrutés "en contrat aidé, un statut trop peu attractif et avec une rémunération insuffisante". Les 80 000 AESH bénéficieront "d'un contrat de travail unifié et d'un temps garanti de formation de 60 heures". 

Leur CDD sera de 3 ans, renouvelable 1 fois puis sera transformé en CDI.

La France compte actuellement 340 000 élèves en situation de handicap (118 000 en 2006), plus de 166 000 bénéficient d'un accompagnement scolaire.

Un plan d'action pour une école inclusive sera présenté en mars.

La coordination des collectifs AESH de France appelle pour sa part à "une véritable négociation" et demande "la titularisation des agents, la création d'un statut, une revalorisation salariale et une formation qualifiante".

Source

Ouest-France, 12/02/19