Quatre actifs sur dix seraient prêts à changer d’emploi dans les deux ans pour un travail qui a plus de sens (Anact)

L'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact) publie les résultats de son sondage sur les perceptions et attentes des actifs en matière de sens au travail.

Du 20 au 24 juin 2022 s'est déroulée la Semaine pour la qualité de vie au travail autour du thème de la quête de sens au travail. Dans ce cadre, l’Anact a publié le 20 juin 2022 une enquête révélant que 4 salariés français sur 10 (43 %) envisageraient de quitter leur travail "pour un emploi davantage porteur de sens dans les deux ans à venir". Selon les répondants, trois éléments sont porteurs de sens au travail : le sentiment d’utilité d’un métier, la concordance entre valeurs personnelles et professionnelles, et la capacité du travail à contribuer au développement de chacun.

Source

AEF, 20/06/22