Lutte contre l’illectronisme : la stratégie du gouvernement à "la peine" (pré-rapport sénatorial)

Présentation au Sénat de la version provisoire du rapport "L’illectronisme ne disparaîtra pas d’un coup de baguette magique".

"Le plan de relance, présenté en septembre 2020, acte l'insuffisance des moyens initialement alloués à la stratégie et sa faible ambition : le gouvernement entend désormais consacrer 250 millions d’euros d'ici 2022 (1) à la formation de 4 millions de Français. La mise en œuvre de cette stratégie est cependant à la peine", souligne le pré-rapport sur la "lutte contre l'illectronisme et pour l'inclusion numérique" examiné par le Sénat le 17 septembre. Le document préconise de multiplier par quatre ce budget avec un fonds dédié à une filière professionnelle de la médiation numérique.

Source

AEF, 24/09/20