Les apprentis sortis en 2020 ont davantage poursuivi leurs études que les générations précédentes (InserJeunes)

En raison des conséquences de la crise sanitaire sur le marché du travail, les apprentis inscrits en 2019-2020 étaient plus nombreux que ceux des générations précédentes à poursuivre leurs études à l’issue de leur formation.

Ce constat est dressé par la Dares et la Depp qui ont publié, le 9 décembre 2021, une étude relative à l’insertion des apprentis de niveau CAP à BTS à partir du nouveau système d’information InserJeunes. L’entrée dans la vie active est particulièrement difficile dans les secteurs les plus touchés par les restrictions sanitaires telles que la restauration et l’hôtellerie.

Source

AEF, 10/12/21