La FFP défend deux propositions pour limiter la chute attendue des contrats d’apprentissage et de professionnalisation

La FFP a formulé le 12 mai 2020 deux propositions pour soutenir la formation en alternance, alors qu’elle redoute une baisse de 30 % à 50 % du nombre de nouveaux contrats d’apprentissage et de professionnalisation en septembre 2020.

La fédération patronale souhaite un prolongement de 3 à 9 mois des entrées préalables en formation en accordant aux alternants une rémunération au titre de stagiaire de la formation, et un élargissement de l’aide unique à l’apprentissage à l’ensemble des employeurs, y compris de "contrats pro". La FFP voudrait que ces mesures s’appliquent jusqu’au 31 décembre 2021.

Source

AEF, 12/05/20