L’Apec doit cibler ses actions de conseil pour les cadres "à risques", en rupture avec l’actuel "guichet ouvert" (Igas)

L’Igas publie son évaluation du mandat de service public 2017-2021 de l’Apec, jeudi 31 mars 2022.

L’inspection générale distingue une période 2017-2019 marquée par des "faiblesses" alors que, paradoxalement, la crise Covid a constitué "un accélérateur de changements". La mission recommande à l’Apec de "valoriser" ses services en lignes. Elle propose aussi de "donner plus à ceux qui ont moins". Les services "les plus coûteux", comme le conseil devraient en priorité bénéficier aux publics "à risques". Enfin, le partenariat avec Pôle emploi doit être renforcé.

Source

AEF, 01/04/22