Illettrisme. L'exécutif retient 6 propositions du rapport Janin-Hinnekint

Parmi les 20 propositions, le gouvernement en a d'ores et déjà retenu 6.

Au lendemain de la présentation du rapport de la "mission relative à la lutte contre l’illettrisme" à l’assemblée générale de l’ANLCI, le ministère du Travail a fait savoir, mardi 3 décembre 2019, qu’il retenait d’ores et déjà six de ses propositions :

- "faire de l’évaluation préalable CLéA l’outil de référence gratuit pour tous à utiliser par tous les accueillants de personnes en insertion, en recherche d’emploi. CleA et CleA numérique sont des référentiels travaillés en commun par les partenaires sociaux et l’Etat permettant de valoriser les savoirs, savoirs faire et savoirs être relatifs aux compétences de base, via un « scoring » de ces compétences ;
-élaborer et diffuser un outil de diagnostic pour les entreprises mettant en évidence le coût de l’illettrisme ;
-mobiliser les branches et les OPCO pour élaborer des politiques de lutte contre l’illettrisme ;
-consolider et développer un réseau de correspondants illettrisme, œuvrant, sous la responsabilité de l’ANLCI, sur l’ensemble du territoire métropolitain ainsi que les DOM. Actuellement, sept régions n’ont aucun correspondant : Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté, PACA, Pays de Loire, Corse, Guadeloupe et Guyane) ;
-mettre en place, de façon pérenne, un outil de mesure de la situation de l’illettrisme en France ;
-renforcer le rôle de l’ANLCI en incluant toutes les Régions et tous les OPCO, et en créant un bureau, instance resserrée de gouvernance."

Source

AEF, 03/12/19