Des petites victoires sur l'illettrisme : Portraits en bibliothèques publiques

Où :
Libraire AU VENT DES MOTS, 7 rue du Port
Lorient 56100

Une conférence-débat sur l'ouvrage en présence de l'auteur, Claudie TABET, qui présentera une démarche de formation-insertion au sein des bibliothèques publiques dans le cadre de la sensibilisation à la lutte contre l’illettrisme.

On parle d’illettrisme en France depuis les années 8O, des priorités ministérielles successivement  annoncées, des ouvrages scientifiques et pédagogiques publiés. Mais rare, voire inexistante est la connaissance des « illettrés » ou « faibles lecteurs », jeunes et adultes, dans leur découverte desbibliothèques publiques.

L’originalité de ce travail consiste à combler ce « vide »,  à rendre vivante l’émergence d’un nouveau rapport à la lecture sous forme de PORTRAITS attachants.

Dans cet ouvrage, on découvre – en complémentarité d’exercices incontournables sur la langue – des lignes directrices expérimentées puis démultipliées dans un grand nombre de formations-insertion. Cette démarche implique LE FAIRE ENSEMBLE de tous les corps professionnels (éducatifs, sociaux, culturels) en charge de cette problématique. C’est ce que prône l’Agence Nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI), rejointe par l’Association des Bibliothécaires de France (ABF), dans les campagnes de sensibilisation à la lutte contre l’illettrisme.

Trois grandes lignes de forcestructurent cette démarche. Partir avec les ré-apprenants de leurs centres d’intérêt et partager cette connaissance. Ensuite, les impliquer dans l’écrit à travers la puissance de l’imaginaire développé dans les ateliers d’écriture. Enfin, riche de cette connaissance préalable, organiser « l’immersion en bibliothèque », afin « qu’ils découvrent qu’ils peuvent devenir un peu plus sujets de leurs destins ». Certes, c’est une démarche qui requiert des moyens en personnel.

Un hommage aux ré-apprenants et aux professionnels qui les ont accompagnés dans cette démarche. Professionnalisme et bienveillance. C’est une invitation à la lutte contre l’illettrisme, au «FAIRE ENSEMBLE » avec les bibliothèques publiques. Avec ces PORTRAITS, découvrez leur rencontre avec la bibliothèque, écoutez leurs mots hachés, leurs sentiments chahutés, leurs rêves, leur choix de livres quand ils ont levé l’interdit fatal « les livres c’est pas pour moi ».