VAE et monde économique

Depuis 2002, plus de quinze mille bretons ont obtenu un diplôme ou un titre par la Validation des acquis de l’expérience (VAE).

Outil de développement de la qualification et de la professionnalisation, la VAE contribue à la prise en compte des évolutions économiques et technologiques des entreprises.

Elle facilite l’accès des salariés, et notamment des moins qualifiés, à la certification.



Professionnalisation et qualification des salariés

La Validation des acquis de l'expérience est un droit individuel. Toutefois, utilisée par l'entreprise, la VAE devient un véritable outil de gestion des ressources humaines.
L'entreprise s'en empare en fonction de ses spécificités internes ou réglementaires, des particularités de la branche ou pour répondre à un besoin conjoint de celle-ci et de ses salariés.

La Validation des acquis de l'expérience contribue à :

Améliorer la compétitivité de l’entreprise

La VAE participe au développement et à la reconnaissance de la qualification des salariés et favorise ainsi la réussite économique de l'entreprise.

Valoriser l’image d’un secteur, d’un métier et la professionnalisation des salariés

Le recours à un personnel qualifié et certifié contribue à améliorer l'image de l'entreprise et sa crédibilité auprès de ses clients.
L'utilisation de la VAE permet ainsi de valoriser et professionnaliser, à la fois, les salariés et les métiers de l'entreprise.

Grâce à la VAE, les entreprises des secteurs qui peinent à recruter, peuvent offrir la perspective d'accéder à une qualification reconnue par la certification.

Répondre aux exigences des démarches qualité ou à la réglementation des emplois

La Validation des acquis de l’expérience des salariés peut répondre aux conditions fixées par différentes normes qualité.

De même, elle peut permettre de requalifier le personnel afin de respecter de nouvelles exigences réglementaires liées à un secteur d'activité.

Motiver, valoriser, fidéliser les salariés

En offrant une chance aux salariés d'acquérir une certification professionnelle, l'entreprise se dote d’un outil pour motiver ses équipes, renforcer l’intérêt pour les postes et le sentiment d'appartenance à l'entreprise.
Les salariés ont une meilleure vision de leur activité. Ils ont une meilleure perception des possibilités de mobilité interne.

Optimiser les actions de formation

La VAE met à plat les compétences acquises.
L'effort de formation peut être porté sur les vrais besoins individuels. La contrepartie est aussi économique.
Engager une VAE génère moins d'absence qu'un parcours complet de formation. Les frais engagés sont moins importants. Les parcours de formation, gagnent en efficience.

Associer la VAE à d’autres dispositifs de ressources humaines

Outil des ressources humaines, la VAE peut être très utile associée à d'autres dispositifs de formation (plan de formation, période de professionnalisation, compte personnel de formation) car elle permet de mettre en place des parcours personnalisés.

VAE et entretien professionnel sont complémentaires.


Anticipation des besoins en compétences de la population active

Avec la VAE, le rôle formateur du travail est officiellement reconnu.
L'élévation du niveau de qualification de la population active française est un des principaux objectifs du dispositif. Ses enjeux sont considérables tant sur le plan social qu'économique : meilleure employabilité des populations les plus fragilisées par d'éventuelles ruptures de la vie professionnelle, anticipation des besoins de qualification face aux évolutions technologiques et démographiques...

La Validation des acquis de l'expérience contribue à :

Diversifier, faire évoluer l’activité, s’adapter aux nouveaux besoins

Les besoins en personnels qualifiés peuvent croître rapidement dans certains secteurs d'activité, l'adaptation au marché peut conduire les entreprises à diversifier ou faire évoluer leur activité. Dans un contexte fluctuant, la VAE facilite l'adéquation entre les qualifications et les emplois.

De même, pour des secteurs ou entreprises dont l'activité est fragile, engager en amont une démarche de validation pour les salariés facilitera leur reclassement et leur mobilité.

Accroître la polyvalence des salariés, anticiper les besoins

La VAE permet d’élargir le champ d’application des compétences des salariés. Elle  permet une meilleure flexibilité interne et une coordination optimisée au sein du processus de production. Par ailleurs, comme la polyvalence des salariés devient de plus en plus opérationnelle, l’entreprise peut mieux faire face aux fluctuations de son activité.

Accompagner les évolutions internes des salariés, repérer les besoins en compétences

La VAE, facilite les décisions de mobilité individuelle au sein de l'entreprise. Intégrée dans un parcours professionnel, elle est pertinente dans le cadre de l'accompagnement d'une décision de promotion individuelle et de l'évolution de salariés ayant un potentiel de développement.

Par la professionnalisation des salariés, la VAE participe au décloisonnement des services, à une meilleure connaissance des activités en amont et en aval des postes occupés.

Elle est ainsi l’un des outils du repérage des compétences à développer au sein de l’entreprise dans le cadre de son évolution, de son adaptation.

Adapter l'organisation aux enjeux de l’entreprise

La démarche de VAE permet de remettre en cohérence la certification professionnelle et le poste occupé.

Elle est un outil de la gestion des ressources humaines, en complémentarité de l’entretien professionnel, du CPF, du bilan de compétences, etc.

Pérenniser les savoir-faire

En valorisant et en certifiant l'expérience grâce à la VAE, la position des « anciens » dans l'entreprise se trouve légitimée, facilitant ainsi le transfert de savoir-faire vers les plus jeunes, en développant le tutorat.


Accompagnement des mutations économiques

A partir de l'identification des besoins, récurrents et / ou importants d’un territoire, en emplois et compétences, la VAE participe à  fédérer les acteurs de l'emploi ainsi que les entreprises, autour de la création d'une Gestion territoriale des emplois et des compétences (GTEC) permettant :

  • l'identification par la qualification professionnelle des besoins en emplois et compétences du territoire,
  • l’évaluation des compétences acquises au regard de la cartographie des compétences territoriales,  
  • la définition de profils de poste à pourvoir et leur communication auprès des acteurs de l'emploi.

Par une lecture plus transversale des compétences sur un territoire, la VAE participe au décloisonnement des logiques des acteurs de l’emploi, de l’insertion, et de la mobilité professionnelle.  Au niveau territorial, elle contribue à :

  • développer la capacité d'anticipation en emplois et compétences des PME-PMI,
  • accroître la capacité des acteurs de l'emploi et de l'insertion à orienter efficacement les publics,
  • améliorer l'insertion des demandeurs d'emploi et notamment des publics les plus éloignés de l'emploi.

La Validation des acquis de l'expérience contribue à :

Accompagner la mise en place d’une GTEC

Les dispositifs de Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) sont de plus en plus renforcés par une Gestion territoriale des emplois et des compétences (GTEC). En effet, l’emploi ne doit plus se penser uniquement dans l’entreprise, mais aussi hors de l’entreprise, c’est-à-dire dans les territoires et/ou dans les branches.

La gestion de l’emploi passe d’une vision « tout entreprise» (tout faire pour que le salarié reste dans l’entreprise) à une vision « interentreprises », transversale : comment aider le salarié à changer d’entreprise, dans le territoire. La certification et la qualification qu’apporte la VAE sont des outils essentiels pour la mise en place d’une GTEC.

Connaître les emplois et les compétences d’un territoire

La qualification des salariés et la certification des compétences acquises grâce à la VAE permet de répondre aux besoins détectés, de même qu’elle facilite la mobilité inter-entreprises.

Favoriser une démarche Transcompétences

La VAE participe à la mise en place de plateformes « inter-entreprises » de qualification et d’orientation professionnelle, la mise en synergie des qualifications transversales à des secteurs d’activité.

Elle facilite l’adaptation des compétences par des formations pour faciliter le retour à l’emploi, en faisant gagner du temps : en effet, on ne réapprend pas ce qui a été certifié comme acquis par la VAE.

Faciliter des mobilités internes ou externes

Dans un environnement de crise, la VAE participe, par la certification des compétences et qualifications professionnelles, à mettre en œuvre la mobilité des salariés.