Information conseil


Le public concerné

  • A ceux qui ont des diplômes qui ne correspondent pas au métier qu'ils exercent.
  • A ceux qui n’ont aucun diplôme.
  • A ceux qui ont envie de connaître la valeur de leur expérience.

La Validation des acquis de l'expérience (VAE) s’adresse à tout ceux qui désirent acquérir une qualification, la compléter ou l’adapter, qu’ils soient diplômés ou non. Elle concerne les personnes en activité en tant que salarié ou non salarié, les agents publics, les bénévoles avec une expérience dans une association ou un syndicat et les personnes sans activité.


Une seule condition requise

Pour entreprendre une VAE, il faut cumuler un an d’expérience professionnelle, salariée ou non, et viser une certification en rapport avec l’expérience.


Les diplômes accessibles

Tous les diplômes sont accessibles, ainsi que les titres professionnels et les certificats de qualification professionnelle. Seule réserve :  qu’ils soient inscrits (ou réputés inscrits) au Répertoire nationale de la certification professionnelle (RNCP).

Trouver les certifications accessibles par la VAE.


L’expérience prise en compte

L’ensemble des compétences issue de l'expérience en lien avec la certification demandée est pris en compte.


Les lieux d'information

Auprès des points d’accueil du Service public régional de l’orientation et de l’évolution professionnelle (SPRO-EP) pour une information générale sur ce qu'est la VAE.

Trouver un point d’accueil SPRO-EP près de chez vous

Auprès d’un opérateur Conseiller en évolution professionnelle (CEP) pour un conseil personnalisé et un choix de VAE qui soit adapté à l’expérience du candidat.

Trouver un CEP près de chez vous


Prendre conseil avant de se lancer est primordial

Avec le candidat, le conseiller identifie une ou plusieurs certifications susceptibles de correspondre à son expérience et à ses projets. 

Le candidat s'adresse ensuite aux certificateurs sélectionnés. A la lumière des informations qu'il aura obtenues auprès de ceux-ci, il choisira le diplôme, le titre professionnel ou le certificat de qualification professionnelle le plus pertinent. Le candidat fera ensuite acte de candidature auprès du certificateur choisi. 

L'absence de validation (aucune VAE) concerne peu de candidats. En général, ceux qui échouent sont prévenus du risque dès le dépôt de leur candidature.
Consulter les dates des prochaines réunions d'information.


En Bretagne : les candidats ont plus de 9 chances sur 10 d’obtenir une validation totale ou partielle. Pourquoi hésiter ?